RESERVER VOTRE HEBERGEMENT

AccueilActualités & OffresActualitésGlisse Nature à La Clusaz

Glisse Nature à La Clusaz

14/01/2020

Glisse Nature à La Clusaz

Le ski de randonnée, le ski de fond et le biathlon sont une autre façon de goûter au ski en hiver. Jérôme Pessey, Directeur de l’Ecole de ski français à La Clusaz, présente les itinéraires de freerando, pour évoluer en ski de randonnée sans risque. Vous saurez tout sur le ski nordique et pourquoi ne pas vous mettre dans la peau d’un grand champion pour connaître les joies du biathlon.

« J’aime partir tôt le matin pour faire du ski de randonnée, effectuer une grande montée en peau de phoque, manger sur le pouce et faire de belles descentes sur des champs de poudreuse. Cette discipline me permet de parcourir la montagne, loin du monde. Elle demande plus d’effort physique que du ski de piste », explique Jérôme Pessey, directeur de l’ESF (École de ski français). Réservé autrefois aux connaisseurs, le ski de randonnée s’est popularisé au fil des années. C’est pourquoi la station de La Clusaz propose des parcours de randonnée balisés et sécurisés pour s’initier et progresser. Tout ce qu’il est bon de savoir avant de se lancer :

  • Pour qui ? La randonnée à ski reste réservée aux bons skieurs, avec une bonne connaissance de la nivologie. La pratique, hors des pistes, restant dangereuse.
  • Où pratiquer pour s’initier ? Sur les deux pistes balisées. La piste de Beauregard, longue de 5 km et aux 600 m de dénivelé, est idéale pour les débutants. Pour les plus aguerris, la piste de l’Étale offre 4 km et 700 m de dénivelé, avec des passages difficiles à 30 degrés. Mais la récompense, à l’arrivée au Belvédère, d’une magnifique vue sur le mont Blanc, en mérite bien l’effort.
« Ces itinéraires permettent de pratiquer en toute sécurité, sans se perdre, sans aucun risque de collision avec d’autres skieurs. On se retrouve sur des passages étroits, dans la forêt qu’on emprunte habituellement l’été », commente Jérôme Pessey. 

  • Pour pratiquer : « Il faut être bon skieur. Et au-delà de cela, il y a un minimum de technique à apprendre. Une pente raide se monte en zigzag par exemple, effectuer des virages requiert une technique spécifique, et mettre les peaux ne s’improvise pas… L’École du ski français est là pour enseigner la pratique en terrains difficiles. Il faut être entraîné, avoir des moyens de liaison pour les secours (et savoir les utiliser…), ainsi qu’ un kit de survie dans le sac à dos », conseille Jérôme Pessey.
  • Où trouver les plus beaux itinéraires ? Les combes des Aravis font partie des plus beaux spots de la région pour le ski de randonnée : le Trou de la Mouche, la Combe à Marion, l’Envers de l’Étale, le mont Charvin, la Pointe Percée
  • Avant de partir : Se renseigner sur la météo. Prendre en compte la qualité de la neige : « Il faut savoir faire demi-tour si la neige n’est pas bonne. »
  • Conseil matériel : « Avant d’investir dans du matériel coûteux parce que léger et performant, commencez par faire plusieurs sorties en louant le matériel adapté. Si vous pratiquez souvent, il vaut mieux acheter des skis légers, des fixations légères, des peaux autocollantes, des couteaux, des chaussures légères, des bâtons réglables, un détecteur de victime d’avalanche. Le matériel coûte cher, mais vous le garderez longtemps. »
« Le nombre de pratiquants de ski nordique augmente sensiblement depuis que le trail émerge comme un sport tendance. On voit de plus en plus de trailers venir s’entraîner l’hiver au ski de fond. »

  • Dès quel âge ? Dès 3 ans sur les pistes adaptées. « Les enfants apprennent l’équilibre, le goût de l’effort par le jeu. Il n’y a pas de risque de collision avec d’autres skieurs », souligne Jérôme Pessey.
  • Où pratiquer ? Il existe deux plateaux faisant partie des plus grands sites de ski de fond de Haute-Savoie. Les Confins offrent 60 km de pistes tandis que Beauregard s’étend sur 36 km avec un magnifique panorama sur les Aravis et le mont Blanc. « Je conseille le plateau des Confins pour les enfants car il est facile et très accessible. On y croise aussi des piétons et ceux qui pratiquent la raquette. Il est très fréquenté. Le plateau de Beauregard est un peu plus sauvage. »
  • Nouvelle piste à découvrir : La piste du Danay de 10 km de long. Elle offre une descente très raide qui requiert un bon niveau. L’avantage : la possibilité de n’en faire qu’une partie et retourner sur ses pas.
  • S’initier au biathlon : Le plateau des Confins combine ski de fond et tir grâce à une carabine laser. « Cette activité plaît beaucoup. Les gens se rendent compte de la difficulté de viser une cible et de tirer quand on vient juste de faire du ski de fond et que l’on est essoufflé. Grâce aux bons résultats de l’équipe de France autour de Martin Fourcade, l’engouement pour la discipline ne fait qu’augmenter. » Un circuit existe où l’on alterne ski de fond et tirs à la carabine laser, avec la possibilité d’être chronométré. Une activité qui se partage entre copains, en famille, mais aussi entre collègues lors de séminaires.
  • Pour qui ? L’activité se pratique dès 7/8 ans et dure 1 heure au minimum.

Pour en savoir plus, l’École de ski français de La Clusaz
+33 (0)4 50 02 40 83 / www.esf-laclusaz.com