RESERVER VOTRE HEBERGEMENT

AccueilActualités & OffresActualitésDéambuler dans la vieille ville d'Annecy

Déambuler dans la vieille ville d'Annecy

12/05/2020

Déambuler dans la vieille ville d'Annecy

Classée ville d’art et d’histoire, Annecy mérite qu’on la regarde de près, en levant les yeux afin de percer ses secrets. familiarisez- vous avec son architecture, qui raconte son histoire à travers ses belles façades, ses jolis ponts, ses bâtiments emblématiqueset ses panoramas enchanteurs. Denis Fogola, guide-conférencier, vous a préparé un itinéraire vous conduisant du centre-ville à la vieille ville.

ETAPE N°1 : Départ depuis Bonlieu
Commencez par vous rendre en ville, au centre Bonlieu, créé en 1981 par l’architecte Novarina à qui l’on doit également l’église Sainte-Bernadette proche de l’Impérial Palace et du palais de justice. Bonlieu abrite entre autres l’Office de tourisme et le centre culturel. Profitez-en pour récupérer une carte de la ville qui vous permettra de vous orienter et levez les yeux pour contempler la verrière de ce bâtiment typique du XXIe siècle.

ETAPE N°2 : Une halte sur le pont des Amours
Rendez-vous sur Le Pâquier, la grande esplanade de verdure (que l’on peut aussi rejoindre directement depuis l’Impérial Palace) et dirigez-vous vers le pont des Amours. Cette passerelle en fer, construite en 1848 et refaite en 1906, enjambe d’une seule arche le canal du Vassé. Ce pont offre une formidable vue sur Le Pâquier, le lac ainsi que sur l’île aux Cygnes d’un côté et la vieille ville et les quais avec leurs embarcations en bois de l’autre. Le pont des Amours s’appelle ainsi car à l’origine il s’agissait d’un endroit au calme où les amoureux se donnaient rendez-vous.
Vous aurez un très beau point de vue sur la Préfecture, construite dès 1861 par l’architecte lyonnais Léon Charvet. En 1860, Annecy qui appartenait au royaume de Piémont- Sardaigne devient française comme toute la Savoie. Il a donc fallu construire un bâtiment pour le chef-lieu du département. Son architecture est inspirée des châteaux français du XVIIe siècle.

ETAPE N°3 : Une vue remarquable sur la vieille ville
Poursuivre le long du lac jusqu’au départ du bateau Le Libellule, quai Napoléon III. De là, la vue est imprenable sur la vieille ville et sur le château en position dominante. On comprend de suite que la ville a été construite autour du château et du palais de l’Île. On peut également apercevoir le clocher de la basilique de la Visitation qui surplombe la ville. Prenez le temps d’admirer le point de vue à l’ombre des arbres centenaires du remarquable jardin de l’Europe. C’est une chance inestimable d’avoir un parc au cœur du centre-ville et encore plus au bord du lac.

ETAPE N°4 : L’imposante façade de l’hôtel de ville
Si vous poursuivez en prenant sur la droite, vous arriverez jusqu’à l’hôtel de ville. La partie centrale de l’édifice, avec ses colonnes et son fronton triangulaire, en impose ! Construit en 1846, l’hôtel de ville possède une belle façade de style néo-classique sarde comme il en existe à Turin. En 1995, la place et son bassin à débordement ont été aménagés par Jean-Michel Wilmotte, célèbre architecte français, établi à Paris. C’est cette même place, la place de la Grenette, qui accueillait autrefois le marché et la foire aux bestiaux.

ETAPE N°5 : L’emblématique palais de l’Île
Empruntez le passage souterrain devant la mairie pour vous retrouver de l’autre côté de la rue. Depuis la brasserie des Européens, parcourez sur votre gauche le quai Vicenza et arrêtez-vous sur le pont Perrière pour contempler le palais de l’Île. Posé sur un rocher et de forme triangulaire, il est bordé d’eau de chaque côté. Ce bâtiment datant du Moyen Âge fut tour à tour une maison forte, un atelier monétaire, une prison à plusieurs reprises (du XIIIe au XIXe siècle, puis en 1945) et enfin, un palais de justice. Sauvé in extremis de la destruction en 1900 et classé monument historique, il accueille désormais le Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine. De nos jours, le palais de l’Île est devenu le symbole d’Annecy, rien d’étonnant à ce qu’il soit le bâtiment le plus photographié par les touristes.

ETAPE N°6 : Le style Renaissance, la Cathédrale Saint-Pierre
Allez jusqu’à la rue Jean-Jacques-Rousseau pour découvrir la majestueuse cathédrale Saint-Pierre de 1535 (ancien monastère des Célestins) de style Renaissance. Elle est classée au titre des monuments historiques comme l’orgue et la chaire en bois sculpté posée sur un aigle, qui se trouve à l’intérieur. N’hésitez pas à entrer pour admirer les vitraux représentant saint François de Sales, natif de la région. Comme dans plusieurs églises de la ville, les cloches proviennent de la fonderie Paccard de Sévrier.

ETAPE N°7 : Le square de l’Évêché, un lieu bucolique
Passez derrière la cathédrale pour arriver dans le jardin public de l’ancien square de l’Évêché avec ses arbres majestueux. Il est agréable de profiter de l’ombre, au calme sans voiture. Parfois à l’approche des beaux jours, on peut distinguer les notes de musique qui s’échappent du conservatoire. Jetez un œil à la petite fontaine surmontée d’un buste du célèbre écrivain Jean-Jacques Rousseau et entourée d’une balustrade dorée. Elle témoigne de son passage dans la ville à l’âge de 17 ans et de sa rencontre avec Mme de Warens, l’éducatrice dont il tomba amoureux.

ETAPE N°8 : La maison Gallo, place Sainte-Claire
Descendez le quai Mme de Warens et longez le canal. Franchissez le pont de la République pour aller jusqu’à la place Sainte-Claire, où autrefois se trouvait une grande filature. Sur la place datant des années 70, admirez la maison Gallo qui abrite aujourd’hui un magasin de décoration et d’ameublement. Charles Gallo, architecte piémontais du royaume de Piémont-Sardaigne, décide de s’installer à Annecy où il participe à la construction et la rénovation de bâtiments.
Il achète une maison au n° 24 place Sainte-Claire et la met au goût du jour vers 1794. L’architecte repense la façade et l’agrémente de guirlandes de fleurs, de coquilles, de remarquables entablements (partie sous la toiture). Ces décors varient selon les étages et sont de style néoclassique, dans l’esprit piémontais.

ETAPE N°9 : Le château en apothéose
Empruntez la côte Saint-Maurice et accédez au parvis de l’ancienne église du même nom pour profiter de la vue panoramique sur les toits de la vieille ville. Pour terminer, dirigez-vous jusqu’au château qui fait partie des bâtiments les plus remarquables ; il est d’ailleurs classé monument historique. Sa construction s’échelonne du XIIIe au XVIIe siècle. Il s’agit de l’ancienne résidence des comtes de Genève et des ducs de Genevois-Nemours. Il fut également utilisé comme caserne militaire pour aujourd’hui abriter un musée qui regroupe collections permanentes, exposition temporaire en été et observatoire des lacs alpins. Terminez la visite du château par le magnifique panorama visible depuis la cour, avec Annecy à vos pieds.
Une vue imprenable sur la ville, le lac et les montagnes, à en couper le souffle !