RESERVER VOTRE HEBERGEMENT

AccueilActualités & OffresActualitésMariage au Sommet

Mariage au Sommet

14/02/2020

Mariage au Sommet

Célébrer son mariage au coeur du Massif des Aravis afin de rendre cette journée si singulière, plus inoubliable encore. Eté comme hiver, les hôtels Au Coeur du Village et Beauregard ouvrent leurs portes à toutes les promesses de bonheur ! Rencontre avec Pauline Brunet et Katy Lafont.

Pourquoi se marier dans un village de montagne ?
Parce qu’on y a des souvenirs d’enfance ou de vacances joyeuses, pour offrir à sa famille et ses amis une réception différente, inoubliable, pour vivre au plus haut ces jours émouvants, les marquer à jamais d’un parfum de nature… Chargée des tout premiers contacts avec les futurs mariés, Pauline Brunet connaît bien les raisons qui poussent à choisir ce lieu chic, luxueux et authentique qu’est le seul hôtel 5 étoiles de La Clusaz, Au Coeur du Village. « Nous organisons ici des mariages plutôt intimistes, d’une trentaine de personnes environ », précise Pauline qui aime l’atmosphère à la fois survoltée et feutrée de l’hôtel durant ces moments si particuliers.
 
Le Charme des Lieux 
Responsable très créative de la restauration, Jennifer Crimet participe elle aussi à la réussite de la fête. Inspirée par les futurs mariés, la décoration se met discrètement en place. Jardin d’hiver fleuri et joliment mis en lumière, photophores éclairés de bougies dans les escaliers, bouquets et centres de tables choisis chez L’Atelier du Fleuriste à Annecy, tables dressées dans un code couleur approuvé par les fiancés… une certaine légèreté, doublée de raffinement, s’installe jusque dans la chambre des époux avec de petites intentions dont l’équipe a le secret. Le style de l’hôtel, mélange élégant de contemporain et de charme, participe bien sûr à la réussite de ce moment, d’autant plus idyllique que les différents amuse-bouches, timbales et autres plats, jusqu’à la pièce montée, proposés en version gourmande ou gastronomique gardent leur haut rang sous la houlette du chef de cuisine Cédric Heurtebise et du chef pâtissier Vincent Deforce. Et si le mariage se veut plus festif encore, l’hôtel peut, mais à certaines dates seulement, être privatisé durant deux jours.
 
A l'Apogée de la Personnalisation
Même souci du détail et de qualité à l’hôtel Beauregard, dirigé par Katy Laffont. « J’aime toutes les phases d’un mariage, du premier rendez-vous au lendemain de ce jour exceptionnel, quand tous les invités, lors de l’ultime déjeuner proposé, ne cessent de remercier les équipes de l’hôtel pour ces heures si merveilleuses. » Entre ces deux moments, il aura fallu tout le savoir-faire de Katy pour répondre aux différentes attentes et surtout « amener la personnalisation de l’évènement à son apogée, afin qu’il soit réellement unique ». Parce qu’ils nécessitent une privatisation totale du restaurant Le Symphonie, les mariages de plus de cent convives ne sont possibles à Beauregard qu’en avril, mai et juin puis septembre, octobre et novembre.
De plus en plus fréquemment, des demandes sont faites pour des mariages de trente à cinquante personnes qui peuvent, eux, se dérouler toute l’année sauf en février et août, périodes de très haute fréquentation de l’hôtel. « Donner du sens à l’évènement, mais aussi un amour partagé de la nature, particulièrement présente à Beauregard, sont des raisons souvent évoquées par les futurs époux », relève Katy. Il faut dire que cet hôtel, magnifique chalet au décor de bois et de pierre situé sur les hauteurs du village de La Clusaz, bénéficie de vastes espaces extérieurs bordés de végétation qui, très vite, « font oublier que l’on se trouve dans un hôtel ». 
 
Pauline Brunet comme Katy Laffont parlent d’une vraie mission lorsqu’elles évoquent l’organisation de mariages. Celle de réussir ces journées inoubliables. De vrais paris, relevés avec talent !